ECE 2018

, par David Latouche

Chères et chers collègues,

Vous trouverez en pièce jointe la note de service n° 2018-022 parue au BO n°9 du 1er mars 2018 qui organise l’évaluation des compétences expérimentales (ECE) pour la session 2018.

Nous attirons votre attention sur les éléments nouveaux suivants :

  • Le 14 mai 2018, soit trois semaines avant le début des épreuves qui se tiendront entre le 4 et le 8 juin, les IA-IPR des différentes académies communiqueront les numéros des 20 situations retenues pour leur académie.
  • Les professeurs de chaque établissement choisiront parmi ces 20 situations celles qu’ils retiennent pour leurs élèves ; les situations doivent être chaque jour différentes.
  • Pour la session 2018, l’utilisation d’une calculatrice ou d’un ordinateur, autre que ceux fournis n’est pas autorisée. Cette demande a pour objet de s’assurer que les élèves ne disposeront pas d’une calculatrice qui pourrait contenir des informations directement liées aux situations d’évaluation. Il conviendra de prévoir des calculatrices type collège lorsqu’un ordinateur ne pourra être mis à disposition.

Nous vous remercions de votre investissement.

Les IA-IPR de l’académie de Versailles.

Précisions et compléments d’information

Chères et chers collègues,

Comme nous vous en avons informés, la banque publique des 80 situations d’évaluation compétences expérimentales (ECE) pour la session 2018 a été publiée sur le site Eduscol au http://eduscol.education.fr/cid58536/serie-s.html#lien3.

Suite aux questions qui nous ont été adressées concernant cette banque, nous vous apportons quelques précisions :

  • la banque est publique, l’élève est libre de l’utiliser comme il le veut ;
  • les situations d’évaluation proposées sont des sujets d’évaluation certificative et n’ont pas été conçues comme outils de formation, l’utilisation en classe comme outil de formation n’est donc pas souhaitable ;
  • l’utilisation ponctuelle dans le cadre d’une épreuve « blanche » est envisageable mais en aucun cas les élèves ne doivent être confrontés à la même situation d’évaluation lors de l’évaluation finale, c’est une attitude qui relève de la déontologie du professeur ;
  • le choix des situations retenues à l’échelle de l’académie est confidentiel, l’organisation d’épreuves « blanches » après la date de la diffusion de ce choix doit être évitée.

En vous remerciant de votre compréhension,

Les IA-IPR de physique-chimie