Les circuits électriques en cycle 4 TraAM 2016

, par GEP Versailles

Cet article illustre un exemple d’usage proposé par le GEP de l’académie de Versailles s’inscrivant dans le projet national TraAM 2015-2016 autour de la thématique n° 1 :

« Dans quelle mesure les usages des ressources numériques permettent au professeur de mettre en place un enseignement de la physique chimie dans le cadre de la classe inversée ? »

Aller à la page nationale des TraAM.

Professeur expérimentateur

  • Peggy PLOKARZ
  • Collège Jean Jaurès (REP)
  • Clichy (Hauts-de-Seine)

Niveau concerné

  • Collège
  • Cinquième

Notions et contenus

  • Les circuits électriques en courant continu - Etude qualitative
  • Circuit électrique en série - Circuit électrique comportant une dérivation

Compétences mises en œuvre

Pré-requis :

  • Symboles normalisés, schématisation.
  • Sens conventionnel du courant, DEL.
  • Respecter les règles de sécurité, et le t
  • Travail entre pairs.

Connaissances :

  • Les dipôles constituant le circuit en série ne forment qu’une seule boucle.
  • Circuit avec dérivation.

Capacités attendues :

  • Faire le schéma normalisé d’un montage en série en respectant les conventions.
  • Faire le schéma normalisé d’un circuit avec une dérivation en respectant les conventions.
  • Raisonner, argumenter, pratiquer une démarche expérimentale.

Outils utilisés

Par le professeur :

  • Keynote : pour la création des diaporamas pour les vidéos.
  • Imovie : pour le montage vidéo
  • Edmodo : pour la mise en ligne, lien vers le cours, les vidéos, création des quizz
  • Sway : pour le cours
  • Plickers : pour tester l’acquisition des connaissances, questions fermées, pas plus de 5, en classe entière.
  • ScolawebTV : plateforme académique de dépôt de vidéos.

Par les élèves :

  • Edmodo : identification
  • Plickers : carte plastifiée, distribuée par 2 élèves volontaires, chaque élève a mémorisé ou noté son numéro de carte.

Déroulement de la séquence :

Fonctionnement : classe inversée renversée.

Première séance
À faire en classe
  • Activité découverte : deux montages, deux familles... (30 min)
    Dans un premier temps, interdire aux élèves de regarder le verso du document.
  • Le cas n°1 est traité sans difficulté, il s’agit de réinvestir les connaissances acquises jusque là.
  • Le cas n°2 pose problème.
  • Il faut désormais autoriser les élèves à tourner la feuille et leur dire de lire les deux définitions données. Ces définitions permettent de débloquer la situation, non sans difficulté pour quelques uns.
    PDF - 10.9 Mo
À faire à la maison, après ...
  • Regarder la vidéo deux types de circuits (< 3min)
Deuxième séance
À faire en classe
  • Quatre à cinq questions sont posées via Plickers (5 min à 10 min)
    Cela permet de tester la compréhension de la vidéo vue à la maison.
    Les questions possibles :
    PDF - 1.1 Mo
  • Résultats des classes :
    PDF - 109.8 ko
    PDF - 111.5 ko
  • Fiche exercices (40 min)
    PDF - 1 Mo

    La correction est faite au tableau au fur et à mesure par des élèves volontaires, très motivés.
    En fin de séance (s’il reste du temps), évaluation formative :

  • papier, en individuel
  • plickers, collective et conviviale,
  • sinon sur plateforme.
    PDF - 53.7 ko
À faire à la maison, après...
  • Recopier la leçon et la mémoriser (15 à 20 min)
  • Regarder la vidéo bilan, source Edumédia (point de vigilance sur le vocabulaire utilisé dans la vidéo, 2 erreurs) (<5 min)
Troisième séance : activité expérimentale
  • Deux sujets, de niveau différent, sont proposés aux élèves. L’élève choisi son niveau, les groupes se forment. (50 min)
    PDF - 1 Mo
  • Pour une classe, les élèves ont été très lucides et ont tous choisi un sujet cohérent avec leur niveau.
  • Pour l’autre classe, les élèves ont tous choisi le sujet le plus difficile, mais deux groupes se sont retrouvés en échec.
  • Pour ceux qui ont fini l’activité expérimentale avant la fin de la séance, un exercice facultatif supplémentaire est proposé :
    PDF - 220.6 ko

Conditions de mise en œuvre

Ces séances ont été accueillies avec enthousiasme par les élèves, aussi bien la séance d’exercices que l’activité expérimentale.

Lors de la correction des exercices, beaucoup d’élèves souhaitaient passer au tableau. Une certaine frustration a été ressentie par les élèves qui n’ont pu y aller.

La recopie de la leçon à la maison permet vraiment de dégager du temps en classe.
De manière générale, les élèves doivent copier le titre de la séquence, les titres de parties et les paragraphes. Les images ou les dessins ne sont pas à refaire sauf si mention contraire sous les dites images ou dessins. Dans ce dernier cas, il est clairement indiqué "A recopier" ou "A reproduire dans le cahier".
(Les élèves de 5ème de mon collège sont assez lents au niveau de l’écriture, et bâclaient souvent leur travail en classe parce que l’enseignant les pressaient. Cette année, les cahiers sont majoritairement mieux tenus car le cours est noté dans le calme ou du moins en prenant le temps à la maison).

Quelques contrôles inopinés des cahiers sont effectués.

Les résultats s’améliorent, il y a moins d’élèves en échec à la fin de cette partie d’électricité.

Un grand merci à Dylan, élève de 4e, pour les deux magnifiques illustrations présentes sur les fiches de démarches scientifiques. Elles ont été réalisées pour éviter les problèmes de droit d’auteur des dessins originaux avec Gaston Lagaffe.